Films - Clint Eastwood et la bataille d'Iwo Jima

"Mémoires de nos Pères" est un film réalisé par Clint Eastwood en 2006, basé sur le roman éponyme de James Bradley, le fils d'un des six soldats américains présents sur la célèbre photographie de Joe Rosenthal, prise le 23 février 1945 au sommet du Mont Suribashi. Clint Eastwood rend ainsi un hommage aux soldats américains ayant participé à cette sanglante bataille. Il réalise l'année suivante "Lettres d'Iwo Jima", en montrant cette fois la bataille relatée du côté japonais.



Clint Eastwood: Mémoires de Nos Pères.

Mémoires de nos Pères (titre anglais: Flags of Our Fathers) est un film réalisé par Clint Eastwood en 2006. Le script a été écrit par William Broyles, Jr. et Paul Haggis, l'histoire étant tirée du best-sellers éponyme de James Bradley (le fils d'un des six Marines américains (1) immortalisés par la photo de Joe Rosenthal).



(1) Blogosphère Mara, "23 février 1945 - Iwo Jima: Ira Hayes et la célèbre photographie de Joe Rosenthal"


1° Casting principal.

• Adam Beach: Ira Hayes.

• Ryan Philippe: John "Doc" Bradley.

• Jesse Bradford: René Gagnon.

• Joseph Cross: Frank Sousley.

• Benjamin Walker: Harlon Block.

• Barry Pepper: Sergent Michael Strank.

• Jason Gray-Stanford: lieutenant Harold Schrier.


L'histoire est essentiellement centrée sur Ira Hamilton Hayes, interprété par l'acteur Adam Beach, lui aussi d'origine amérindienne, et qui a été précédemment été remarqué par le grand public dans le film Windtalkers, les Messagers du Vent, de John Woo.


2° Synopsis.

Le film de Clint Eastwood est divisé en trois parties. Les deux premières étant imbriquées l'une dans l'autre.

La première décrit les préparatifs à Camp Tarawa, dans l'archipel des îles Hawaii, en décembre 1944, puis la bataille proprement dite, du débarquement (19 février 1945) jusqu'à la prise du Mont Suribashi et du hissage du drapeau américain au sommet du volcan (23 février 1945).




La seconde partie illustre un des aspects un peu moins connu du conflit mondial: trois des six hommes présents sur la photo de Rosenthal (René Gagnon, Ira Hayes et John Bradley) sont rapatriés aux Etats-Unis. Devenus célèbres, ils sont engagés par le Congrès dans une campagne médiatisée de collecte de fonds nécessaire à l'effort de guerre américain.


Tout au long de cette période, Gagnon, Hayes et Bradley, les trois survivants présent sur la photo de Joe Rosenthal, sont mal à l'aise, divisés entre leurs souvenirs douloureux de la bataille [film entre-coupé de flash-back], leur tournée médiatique à travers le pays [shows dans les stades, conférence de presse et interviews dans des hôtels], leur sentiment sur cette "mystification" d'après eux [car en fait ils n'ont fait que hisser le second drapeau (1)], et enfin leur état psychologique [syndrôme du survivant].

Dans la troisième partie, à la fin du film, Eastwood s'attarde sur les difficultés de réadaptation et de réinsertion à la vie civile des trois protagonistes après la guerre, et en particulier sur ceux d'Ira Hayes, ses origines ethniques lui valant, tout au long du film, des blagues de mauvais goût, à la limite du racisme, de la part des ses compagnons d'armes, puis des actes de racisme de la population ou de la ségrégation raciale aux Etats-Unis, toujours en cours [interdiction d'entrée dans les salles de cinéma, hôtels].


Hayes, devenu un pauvre et alcoolique, meurt finalement au travail, seul, dans une grange, en 1955. Il ne connaitra donc la célébrité qu'après sa mort.


Clint Eastwood: Lettres d'Iwo Jima.

Lettres d'Iwo Jima, dont le titre original en anglais est Letters From Iwo Jima, est le second film du réalisateur américain de cette "série". C'est en quelque sorte le pendant du premier: cette fois, Eastwood a choisi de montrer la bataille relatée du côté japonais.




1° Casting principal.

• Kazunari Ninomiya: Saigo.

• Ken Watanabe: Général Tadamichi Kuribayashi.

• Shido Nakamura: lieutenant Ito.

• Tsukoshi Ihara: Colonel Baron Nishi.

• Ryo Kaze: Shimizu.

• Yuki Matsuzaki: Nozaki.

• Hiroshi Watanabe: lieutenant Fujita.


2° Synopsis.

Letters from Iwo Jima est d'abord diffusé en avant première au Japon, en décembre 2006, avant de sortir dans les salles de cinéma américaines, en 2007.


Le réalisateur Clint Eastwood relate en particulier le destin tragique du général Tamadichi Kuribayashi, rôle incarné dans le film par l'acteur Ken Watanabe, et l'histoire de Saigo, interprété par Kazunari Ninomiya, une jeune recrue engagée de force dans l'armée impériale.




La promesse faite par Saigo à sa femme enceinte, de revenir pour voir son fils lui vaudra de figurer, à la fin du film, parmi le millier de Japonais, sur une garnison initiale de 22000 hommes, à survivre à la bataille et à être fait prisonniers.

L'explication du titre du film apparaît clairement à la fin du film, lorsque des prospecteurs japonais en 2005 mettent à jour dans des sacs de toile des centaines de lettres personnelles écrites pendant la bataille par des soldats nippons, que Saigo a juste le temps de mettre à l'abris en les enterrant dans une grotte, avant d'être capturé.


Article modifié le 13 septembre 2012.

1 comment:

guy said...

2 excellents DVD que je revois toujours avec plaisir (même si c'est la guerre)